une

Partenaires

CNRS
Logo tutelle
Logo carnot


Rechercher

Sur ce site


Accueil > Equipes de Recherche > Performance Motrice et Modélisation > Groupe d’études neuro-musculo-squelettiques > Axe 2 : Etudes des coordination et des adaptations du mouvement

Axe 2 : Etudes des coordination et des adaptations du mouvement

Mise à jour : 18 mars 2015

Les travaux conduits au sein de ce thème visent à étudier les capacités adaptatives du système neuro-musculo-squelettique au travers de l’étude des mécanismes qui opèrent en cas de modifications ou de lésions, temporaires ou définitives des mécanismes qui sous-tendent la réalisation de tâches cognitivo-motrices. Nos travaux sur l’expertise sportive, sur la fatigue musculaire, le vieillissement ou la pathologie associent étroitement le domaine de la biomécanique expérimentale, la modélisation neuro-musculo-squelettique décrite ci-dessus et celui des neurosciences comportementales. Différents types de tâches sont utilisés pour mettre en évidence les processus intégratifs qui président la production du mouvement. Ces mouvements concernent : la locomotion, l’atteinte manuelle, la préhension digitale, les coordinations inter-segmentaires.

  • Locomotion. Nous nous intéressons aux ajustements intermusculaires et interarticulaires élaborés d’une part selon les caractéristiques du membre impactant et de l’interface impactée et, d’autre part, selon le type de tâche à réaliser (course, marche…). Un axe de recherche est également focalisé sur la locomotion à vélo et VTT. Nous nous intéressons également aux effets (bénéfiques) de la supplémentation haptique délivrée par une canne utilisée en « toucher léger » sur les paramètres de la marche et le maintient de l’équilibre au cours de la locomotion.
  • Etude des marqueurs communs du vieillissement sensorimoteur et cognitif. Nous tentons de déterminer s’il existe une cause commune au ralentissement, à l’augmentation de la variabilité, à la perte de complexité et aux variations stratégiques observés dans les domaines sensorimoteur et cognitif au cours du vieillissement.
  • Etude de la cohérence dynamique entre les synergies observées au niveau comportemental, musculaire et cérébral au de la réalisation de tâches sensorimotrices en condition de fatigue et au cours du vieillissement.
  • Préhension Manuelle : il s’agit ici d’explorer le fonctionnement mécanique de la main ainsi que les modes de contrôle de cet organe complexe. L’étude de la complexité de la main offre un modèle d’investigation du mouvement humain privilégié car cet organe est susceptible de mettre à jour des propriétés du fonctionnement neuro-musculo-squelettique originaux.

Nos études amènent à traiter des problèmes de redondance (neuronale, musculaire et articulaire) associés au système neuro-musculo-squelettique et à la façon dont cette redondance évolue lorsque les conditions de la tâche ou de l’organisme changent (e.g., vieillissement, pathologies). Il s’agit ainsi de comprendre de manière fondamentale, le rôle de cette redondance et l’utilisation qui en est faite. Les populations ciblées sont les sujets sains mais également les sujets experts (au travail ou en sport) ou encore les sujets âgés ou atteints de pathologies. En effet, les comportements de ces populations reflètent les capacités adaptatives du système neuro-musculo-squelettique et sont de fait susceptibles de mettre à jour des mécanismes particulièrement intéressants pour nos problématiques.